Né en 1982, Jean-François Hamelin vit et travaille à Montréal où il partage son temps entre ses projets photographiques et l’enseignement. Suite à une formation en architecture à l’Université de Montréal pour laquelle il reçoit une bourse de l’Institut royal d’architecture du Canada, il entreprend par la suite des études en photographie à l’Université Concordia, lors desquelles il y obtient une bourse d’excellence académique.

En collaboration avec deux autres photographes, il fonde en 2013 le Photobook Club de Montréal. Cette initiative a pour but de démocratiser et de soutenir la diffusion du livre photo en tant qu’œuvre à part entière.

Son travail photographique aborde, dans une large perspective, le territoire contemporain québécois. Ancré dans le réel et la géographie des lieux, il tend à relever les diverses relations qui découlent de notre interaction avec ceux-ci. Il observe de quelles manières ils s’influencent mutuellement.

Le voyage fait partie intégrante de sa démarche et provoque inévitablement des rencontres qui altèrent sa perception des lieux, de l’environnement et des gens qui l’habitent. Ces éléments alimentent sa réflexion et contribuent à élargir sa compréhension du paysage.

Il participe à la première Mission photographique québécoise, initiée par les Rencontres internationales de la photographique en Gaspésie dont l’objectif est de documenter et d’interpréter le paysage contemporain gaspésien. Pour ce projet, Jean-François collabore avec le commissaire Alexis Desgagnés.

Il est récipiendaire d’un prix Magenta (2013). Son travail a été présenté dans plusieurs pays, notamment en Italie dans le cadre du festival Fotografia (2013), en Croatie à la galerie Karas (2012) et au Canada. Présentement en cours de réalisation, son projet La Pointe, sera présenté au Centre Culturel George-Vanier à la fin de l'année 2016.

Il œuvre actuellement à la conception de son premier livre photographique portant sur le quartier Pointe-St-Charles à Montréal (sortie prévue 2018).